Les poules destinées à la consommation- Partie 1

Je peux vous assurer que les animaux destinés à la consommation humaine ne ressemblent en rien aux animaux de ferme. Que ce soit les poules, les vaches ou les porcs ils rencontrent tous le même sort final : à mes yeux une torture sans merci.poules pondeuses

Les poules : Avant même le début d’une vie emprisonnée, les petits poussins sont triés. Les mâles sont systématiquement tués. Ils sont placés dans un sac de poubelle pour être enfin asphyxiés. À seulement 18 semaines, les poules se retrouvent enfermées à vie dans des cages de batteries dans un hangar très sombre. Elles ne voient jamais le jour et il n’y a aucune fenêtre.  Il y a environ 4 poules par cage (cage de 40 cm de côté), ce qui ne leur laisse pas assez d’espace pour étendre leurs ailes ni de se déplacer convenablement. Chaque poule a un espace d’une superficie inférieure à celle d’une feuille de papier. Le seul éclairage est celle venant de néons suspendus verticalement tout au long des allées de cages. Cet éclairage dure entre 16 et 19 heures par jour afin d’augmenter la productivité.  Le sol des cages est légèrement incliné afin que lorsque les poules pondent leurs oeufs (environ 2 oeufs à chaque 3 jours), ceux-ci tombent sur un tapis mécanique. Lors de cette vie en cage, elles peuvent pondre 300 oeufs. Les poules en plein air, quant à elles, vont pondre 100 à 300 oeufs par an. Le sol des cages est entièrement grillagé, ce qui peut occasionner des lésions aux pattes.

Le nettoyage se fait 1 fois par année après le départ des poules pour leur destination finale (l’abattoir) quoique les planches de fientes sont enlevées tous les 4 mois. Après avoir donné tout ce qu’elles avaient à offrir, elles voyagent vers l’abattoir pour leur destination finale. Rendues à l’abattoir, la plupart sont électrocutées puis ensuite égorgées (les abattoirs musulmans n’électrocutent pas la poule).

Fait étonnant : Une recherche a démontré que lorsque les poules étaient électrocutées avec le bon courant électrique, 98% des poules avaient des os fracturés. Les fabricants ont trouvé une solution pour remédier à cette situation : ils ont décidé de réduire l’intensité du courant afin de réduire ce nombre de fractures. Donc, on comprend que beaucoup de poules pondeuses peuvent être égorgées et même être plongées dans le bac d’échaudage encore conscientes!!

(photo : lemonde.fr)

, , , , , , , , , , ,