Les vaches laitières- Partie 2

Vous vous rappelez sûrement du dernier article publié sur les poules pondeuses (si vous l’avez raté, voici le lien Les poules destinées à la consommation). Nous allons suivre avec une autre vérité choquante : celle des vaches laitières.vache laitière

Peut-être que nous ne saurons jamais ce que vivent ces animaux à moins d’avoir travaillé ou avoir vécu sur une ferme industrielle.

Les vaches qui vivent sur les fermes industrielles actuellement sont devenues sources de profit et d’exploitation, et tout cela à leur dépens. Voici les faits véridiques de la vie d’une vache.

  1. Le bébé veau commence sa vie arraché de sa mère lorsqu’il est âgé à peine de quelques jours. Les veaux femelles reçoivent un substitut de lait pendant deux mois et ensuite sevrés et nourris avec des aliments solides. Celles-ci vont remplacer éventuellement les vaches plus âgées qui devront prendre leur retraite. Les mâles sont envoyés ailleurs pour être élevés pour leur viande.
  2. À l’âge de 15 mois, la vache sera inséminée artificiellement et le sera davantage pendant les années où elle produira le lait (environ 3 ou 4 années de suite). Pendant les 7 mois de la gestation, elle devra fournir du lait. Après ces 4 années de travail, elle sera abattue
  3. Le nombre de fermes laitières a diminué au cours des années (d’environ 85%), mais le volume de lait par ferme a augmenté d’environ 550% pendant la même période (1970 à 2003) (humanefood.ca)
  4. Une vache qui allaite va produire normalement 4 litres de lait par jour pour nourrir son veau, tandis qu’une vache laitière va en produire 28 litres par jour, et cela pendant 10 mois
  5. Afin que les vaches produisent de plus en plus de lait, les éleveurs vont choisir les vaches les plus productives pour inséminer.
  6. Les vaches deviennent souvent malades dû à leur énormes pis. Elles arrivent difficilement à marcher, elles ont mal au dos et ont une infection très douloureuse nommée mastite. Elle se font administrer des antibiotiques de manière préventive. Les vaches continuent à être traites même lors de la prise d’antibiotiques, ce qui fait que ceux-ci, ainsi que le pus,se retrouvent dans le lait.
  7. Plusieurs producteurs américains injectent une hormone de croissance bovine (HCB) afin d’augmenter la production de lait. Il existe un lien étroit entre cette hormone et le cancer du sein ainsi que les problèmes gastro-intestinaux chez l’humain.

(photo : productions-animals.e-monsite.com)

, , , , , , , , , ,