Télécharger l'application Android dans Google play

Comment prévenir la maladie d’Alzheimer

Prévenir certains facteurs de risque permet de réduire le danger de survenue de la maladie d’Alzheimer : avoir une bonne hygiène de vie, faire du sport, avoir une alimentation saine… Découvrez comment mettre toutes les armes de votre côté.

La prévention cardiovasculaire :

Les facteurs cardiovasculaires constituent des facteurs de risques vis-à-vis des démences survenant chez les personnes âgées. A ce titre, les diabétiques et les anciennes victimes d’accident vasculaire cérébral ont deux fois plus de risque de développer une telle maladie. Ainsi, le dépistage et le traitement des facteurs de risque comme le cholestérol, l’hypertension, le diabète ou le tabagisme sont utiles contre les maladies cardiovasculaires, mais également les démences vasculaires et la maladie d’Alzheimer.

La nutrition :

L’hygiène alimentaire pourrait également avoir un rôle. Plusieurs études épidémiologiques ont montré que de trop faibles concentrations plasmatiques en  constituent un facteur de risque vis à vis de plusieurs types de démences dont celle d’Alzheimer. ll est nécessaire d’éviter des carences en acides gras oméga-3.

Lutter contre le stress :

On pense que les radicaux libres produits par le métabolisme cellulaire pourraient être impliqués dans la maladie d’Alzheimer. Le recours à des substances anti-oxydantes au cours de la maladie est une piste en cours d’exploration. Mais les résultats sont attendus notamment concernant l’intérêt des omégas-3, et de l’association Vitamine E et sélénium.

Rester actif :

Maintenir tout au long de la vie une activité cérébrale (lecture, jeux de société, radio et télévision), physique (loisir, sports…) et un réseau social étendu pourrait également protéger de la survenue de la maladie d’Alzheimer. Ce sont autant l’intensité que la variété des activités intellectuelles qui seraient à l’origine d’un effet protecteur.

(référence : doctissimo.fr \ photo : lesechos.fr)

, , , , , ,